Résultats obtenus au printemps 2014 avec DEMICHAIN 360 kg/cm²

 

    

Le dernier arrangement DEMICHAIN, 1 m², 360 kg

Un assemblage de chaînes de 360 kg/m² de densité de masse a été construit.  

Les mesures sont effectuées dans un sol sablonneux légèrement humide.

 Les deux graphiques ci-après montrent les évolutions des contraintes  dans deux essais avec une hauteur de chute respectivement de 1 m et de 1,5 m sur quatre capteurs, deux étant situés à 12 cm de profondeur, les deux autres à 20 cm de profondeur.



On relève les valeurs maximales de pression sur les capteurs au cours d'une série d'essais avec une hauteur de chute variable.

Ces valeurs maximales de pression sont représentées en fonction de la huateur de chute dans le diagramme suivant :



On peut résumer ces mesures par le tableau suivant :

Hauteur de chute (m)

Domaine de pression (Bar)

Pression minimum retenue

1 m

2,6 – 4,8 Bar

2,6 Bar

1,5 m.

4,7 - 7 Bar

4,7 Bar


Plusieurs remarques peuvent être faites :

·          Les pressions mesurées par les capteurs à 20 cm de profondeur sont peu différentes de celles des capteurs à 12 cm de profondeur.

·          La pression maximum est approximativement proportionnelle à la hauteur de chute

·          La durée de l'impulsion de pression (à mi-hauteur) est de 7 à 8 ms


Efficacité de DEMICHAIN



Comparaison avec les caractéristiques des mines antipersonnel à effet de souffle


On a rassemblé dans les diagrammes suivants les caractéristiques d'une vingtaine de  mines antipersonnel à effet de souffle les plus répandues, destinées à être enfouies.

Ces valeurs sont extraites du catalogue des mines (JANE'S Mine and Mine Clearance 2000).

La force de déclenchement indiquée dans ce catalogue est généralement inférieure à 20 kgf. Nous avons estimé la surface des plateaux de pression, cette donnée doit être interpolée d'après le diamètre extérieur des mines et le rapport entre ce diamètre et celui du plateau de pression mesuré sur les photos des mines.


On peut calculer alors la valeur de la pression provoquant le déclenchement des mines.

On représente aussi sur ce diagramme ci-dessous les valeurs minimales de pression mesurées pour deux hauteurs de chute.



Pour la très grande majorité des mines, la chute d'une hauteur de 1 m ou 1,5 m de DEMICHAIN produit une pression supérieure à la pression de déclenchement.

Les mines sont alors déclenchées et explosent.

En utilisant des hauteurs de chute plus importantes, on augmentera les pressions générées et on sera en mesure de déclencher toutes les mines.

Remerciements

Ces travaux ont été réalisés dans l'établissement agricole de MM. Gilbert et François SCHURRER, à RANSPACH-le-BAS ; un tracteur avec un bras hydraulique a été mis à notre disposition. Qu'ils soient remerciés.

Nos remerciements vont aussi à la Mairie de SAINT-LOUIS, qui a subventionnné notre Association et qui a mis à notre disposition des locaux.