Comparaison fléaux - DEMICHAIN

comparaison effets fléau-nappe

Héritages du déminage militaire de la deuxième guerre mondiale, les fléaux sont des engins de déminage, qui malgré leurs inconvénients sont fréquemment utilisés sur les chantiers de déminage.

Ils sont composés d'un axe horizontal autour duquel sont fixées des chaînes. Cet axe tourne à une vitesse d'environ 10 tours/seconde. Au bout de chaque chaîne est fixé un "marteau", qui constitue l'élément actif du système : c'est lui qui frappe le sol lorsque l'axe en rotation entraîne les chaînes.

Le système creuse pratiquement le sol sur une certaine profondeur. Du fait de l'angle d'attaque réduit du "marteau" sur le sol, les mines sont frappées sur le côté et une proportion importante de mines ne sont pas déclenchées, mais simplement déplacées (elles ne sont alors plus horizontales).

Chaque marteau agit de façon indépendante. La pression générée dans le sol diminue très rapidement avec la profondeur. 

forces générées par un marteau

effet d'un marteau du fléau

effet maillons adjacents

effet de maillons adjacents d'une nappe de chaînes

Le système des fléaux doit être comparé à DEMICHAIN, dont le seul point commun avec les fléaux est d'être constitué de chaînes. A l'inverse de l'action localisée et individuelle de chaque marteau, les maillons adjacents de la nappe de chaînes touchent le sol pratiquement simultanément. Les chocs se combinent entre eux pour former une onde (plane) qui est atténuée très progressivement en profondeur (compaction)

Points à comparer

Fléaux

DEMICHAIN

Angle d'attaque au sol

Faible

Perpendiculaire

Eléments actifs

Extrémité de la chaîne (marteau)

Tous les maillons de la chaîne

Action (analogie)

Creusement du sol analogue à celui produit par une binette (ou houe) lors du sarclage

Frappe verticale analogue à celle d'un pas (ou de la planche de plombage du jardinier)

Effet sur une mine

Provoque souvent la cassure ou le déplacement avec une assise qui n'est plus horizontale

Produit le déclenchement du dispositif d'amorçage de la mine, donc l'explosion de celle-ci

Effet sur le sol

Destruction de la couche d'humus, nuage de poussière

Léger tassement

Planéité du sol

Efficacité très variable avec la planéité

Insensible aux irrégularités du sol

Présence de pierres, souches d'arbres, barbelés, piquets, petits rochers

Pour ne pas risquer la destruction du système, les fléaux ne sont pas mis en œuvre

Fonctionne sans problème (adapter la longueur des brins à la taille des obstacles)

Souplesse

Aucune

Totale (dimensions adaptables au problème / sol et au porteur disponible)

Porteur

Doit être puissant, est spécialisé

Doit pouvoir lever à la hauteur prescrite, non spécialisé

Système

Spécialisé, sophistiqué

Outil adaptable à tout engin de levage blindé (déjà disponible sur les chantiers de déminage)

Constructeur

Entreprise spécialisée

N'importe quel atelier local le réalise

Coût

quelques 100 k€ à quelques M€

(hors porteur)

quelques milliers d'EURO (les chaînes coûtent 1 EURO par kg) 

Entretien, réparations

Considérable, élément clé de l'utilisation du système

Nul, insignifiant (hors porteur, généralement bien acclimaté)

Type de chantier

Grandes surfaces planes et dégagées

Tout type de surfaces (sauf arbres)

Il faut cependant bien remarquer que les fléaux fouillent le sol sur une certaine profondeur, donc interagissent avec tout type d'engin explosif .

DEMICHAIN par contre n'agit que sur les mines actives (amorcées et armées). Un terrain traité par DEMICHAIN est exempt de mines, mais non d'engins explosifs. On peut le parcourir sans danger, mais le travail du sol peut exhumer des engins explosifs.